Comment apprendre rapidement le japonais depuis le confort de la maison ?

Vous avez pour objectif d’apprendre le japonais ? Vous souhaitez avoir cette aptitude à parler, lire et écrire en japonais ? Peut-être, avez-vous peur de la difficulté que cela peut représenter, et vous êtes découragé !

Rassurez-vous, avec un peu de discipline, de la motivation et de la volonté, vous allez y arriver. D’ailleurs, je vous propose quelques conseils qui vont vous aider à apprendre le japonais, tout en vous amusant. C’est parti !

Trouver la motivation

Pour apprendre le japonais, vous devez tout d’abord avoir de la motivation. Il est important de définir clairement vos objectifs. Pourquoi souhaitez-vous apprendre la langue ? Comptez-vous effectuer un voyage au Japon ? Avez-vous décroché un nouvel emploi qui requiert des connaissances de la langue ? C’est cet objectif qui vous permettra de garder votre motivation au top.

Par ailleurs, pour garder votre motivation sur le long terme, vous devez être passionné par l’apprentissage de la langue. Vous serez certainement confronté à des échecs, mais ces derniers vous donneront de la force pour persévérer jusqu’au bout.

Mettre des post-it en japonais sur vos objets à la maison

Pour un apprentissage simple, motivant et amusant du japonais, vous pouvez également mettre des post-it sur vos objets à la maison. Kézako la méthode du Post-it ? En fait, c’est la technique la plus efficace et la plus simple pour apprendre une nouvelle langue.

Le post-it va vous aider à mémoriser plus rapidement, un nombre élevé de mots du vocabulaire japonais. Son principe est très simple : vous devez écrire des mots sur des post-it et les coller sur des objets ou des endroits où vous allez passer : réfrigérateur, toilettes, portes de chambre, etc. Cerise sur le gâteau, vous n’avez besoin d’aucun investissement, en dehors de l’achat des post-it.

À la place des post-it, vous pouvez aussi vous procurer un mug pour réviser l’alphabet japonais. Vous pouvez le déposer sur votre table de bureau, dans votre salon ou à la cuisine, et apprendre à tout moment.

Se documenter ou lire en japonais

Contrairement à de nombreuses langues européennes, le japonais ne possède pas beaucoup de phonèmes. Dans une certaine mesure, cela peut laisser penser que les mots se prononcent de la même manière. Toutefois, c’est aussi cela qui va vous permettre d’améliorer votre apprentissage, car vous n’aurez pas de nombreux éléments sonores à identifier.

Ceci dit, pour vite apprendre la langue, vous pouvez vous documenter et lire beaucoup en japonais. Cela va vous permettre d’enrichir votre vocabulaire et d’apprendre nouveaux mots. Il n’existe aucune restriction en ce qui concerne la lecture. Il peut s’agir de BD en japonais, des livres ou romans, des journaux, etc. Le plus important, c’est de pratiquer régulièrement. De cette manière, vous allez être mieux préparé à comprendre les conversations, et même l’argot.

Pratiquer régulièrement

Dans son essai autobiographique « Unwriting », Stephen King a expliqué comment il a fait pour devenir écrivain : il écrit au moins 1500 mots par jour, tous les jours. Si on inspire de ce célèbre auteur, on dira qu’il est important de développer une sorte de routine, des habitudes saines et positives pour apprendre le japonais.

Il ne s’agit pas de faire comme Stephen King en écrivant un grand nombre de mots par jour, mais vous devez vous discipliner et pratiquer régulièrement. C’est à vous de trouver votre rythme, de définir le temps que vous allez consacrer à votre apprentissage par jour et vous y tenir. Apprendre le japonais tous les jours, c’est plus facile que de l’apprendre de temps à autre.

Écouter de la musique

Il est possible d’apprendre le japonais au quotidien. Lorsque vous prenez votre douche, votre petit-déjeuner, vos repas, etc. Les occasions ne manquent pas pour perfectionner votre apprentissage. D’ailleurs, l’une des meilleures astuces pour peaufiner vos connaissances, c’est en écoutant de la musique en japonais. Contemporaine ou traditionnelle, la musique japonaise est une excellente source d’inspiration. Vous pouvez écouter une chanson et essayer par la suite, de répéter ses paroles.

Lorsque vous maîtrisez l’air de la chanson en question, vous pouvez chercher ses paroles sur internet et essayer de la chanter, comme pour une chanson en anglais ou en français. Cool, n’est-ce pas ? En plus, vous allez vous amuser !

Regarder des programmes télé en japonais

Et si vous regardiez des programmes télé en japonais pour parfaire votre apprentissage de la langue ? Vous n’y aviez pas pensé, n’est-ce pas ? Pourtant, regarder la télévision en japonais peut vous aider à comprendre et même à parler la langue. Bien sûr, pour un départ, vous pouvez opter pour des sous-titrages en français pour faciliter votre compréhension.

Et puis, rassurez-vous, vous n’allez pas vous ennuyer. Les programmes télé sont ludiques et intéressants. Vous pouvez regarder de l’information (le journal télévisé), des talk-shows, des programmes culinaires, des jeux, des drames, des animés, etc. Les programmes sur les chaînes japonaises s’enchaînent à une grande vitesse et vous pouvez avoir l’embarras de choix.

Échanger en japonais

Toute la théorie sur l’apprentissage du japonais ne vous sera pas d’une grande utilité si vous ne mettez pas en pratique. Il ne s’agit pas ici de vous entraîner, mais de parler. Si vous apprenez le japonais, c’est pour non seulement l’écrire, mais aussi le parler. Avec qui ? Me direz-vous ! De nombreux moyens sont disponibles pour converser en japonais.

Dans votre entourage, si vous connaissez des personnes qui parlent japonais, vous pouvez converser à l’oral avec eux.

Une autre bonne solution, c’est de rechercher un correspondant japonais. Vous allez  pouvoir échanger facilement avec ce dernier par téléphone ou par email. S’il vit près de chez vous, vous pourrez l’inviter et vous pourrez converser directement.

Il existe aussi de nombreux forums d’apprentissage en ligne. Vous pouvez y rencontrer des personnes qui apprennent la langue et converser avec eux !

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas difficile d’apprendre le japonais au quotidien. N’hésitez pas à mettre ces quelques conseils en pratique pour développer vos connaissances de la langue. Bien sûr, il y aura des moments d’échecs et de victoire, mais vous ne devez rien lâcher jusqu’à ce que vous atteigniez votre objectif.